• tanemanuela6

Non ! Ça n’ira pas mieux !

Mis à jour : 28 oct. 2020

La fin du monde annoncé n’a pas eu lieu, l’égalité promise n’est jamais arrivée, et notre liberté durement gagnée est tous les jours remise en question. Ça n’allait pas hier, et ça n’ira pas mieux demain. Aujourd’hui encore, la négrophobie est sans doute le seul sujet qui met tous les autres peuples d’accord : Partout dans le monde nous sommes violenté.e.s, méprisé.e.s, dénigré.e.s parce que Noir.e.s. Des milliers de nos frères et soeurs sont laissés pour morts, violentés ou mis en esclavage sur les routes de la migration. Pour ceux et celles qui arrivent à franchir les murs de l’Europe, c’est l'humiliation constante qui les attendu; et l’exploitation dans le travail non déclaré, pour faire tourner les restaurants, chantiers et la Start Up nation.


En France, nous rencontrons la négrophobie au travail, dans nos recherches d’appartement, face à la police, la justice ou la conseillère de (dés)orientation,des territoires dits d’Outre-mer sont empoisonnées et laissées sans eau ni hôpitaux.

De la préfecture aux agences Western Union, nos communautés payent l’addition de la FrançAfric qui appauvrit les pays d’Afrique et de la Caraïbe.


Donc non, ça n’ira pas mieux tant que nous n'obtiendrons pas la justice et la liberté !

Ça n’ira pas mieux tant que les pays d’Afrique et de la Caraïbe seront exploités !

Ça n’ira pas mieux avec aucun parti politique que ce soit ceux de la gauche universaliste, la vraie droite ou la fausse gauche de Macron qui ont permis :

  • plus d’exploitation au travail, moins de protection sociale ;

  • plus de guerre moins de papiers ;

  • plus de police, moins de justice ;

Contre le désarroi, face à tant de violence et d’injustice, notre seule issue est l’organisation collective en tant que Noir.e.s au sein d’une organisation :

la Coordination Action Autonome Noire.

L’adversité est inévitable mais le désarroi est optionnel.

Nous devons nous organiser politiquement pour :

  • se défendre et se soutenir.

  • se construire et s’éduquer.

  • Apprendre à être et à faire ensemble.

L’emploi, le logement, la santé, la migration, la police, la culture : À la C.A.A.N. nous voulons changer nos vies aujourd’hui et construire notre monde demain. Nous ne voulons pas simplement que ça aille un peu mieux, nous voulons que ça aille bien, pour nous, nos familles et nos communautés que ce soit ici ou là-bas.


Non ! Ça n’ira pas mieux mais nous ferons en sorte, ensemble, que ça aille bien.




138 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 Powered by C.A.A.N. 

  • Gris Facebook Icône
  • Twitter
  • Instagram